REPARER LA MEMBRANE D'UN HAUT-PARLEUR

Vous venez de dénicher une magnifique TSF. Vous vous lancez aussitôt dans sa restauration.

Mais au démontage une mauvaise surprise (parmi d'autres? ) vous attend. La membrane du haut-parleur qui vous était d'abord apparue en bon état, est en réalité coupée sur la moitié du pourtour. 
(Voir photo.)

C'est la cata!
Mais non! Rien n'est perdu; c'est réparable. Voici comment je fais...

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir.


Le matériel: Il vous faut:

- du  " papier de soie " noir, celui qui sert à emballer les chaussures dans leur boîte ... (Voir photo.)
- de la colle à bois. ( colle blanche type VR200 )
- un pinceau-brosse en bon état, assez souple, de 1 cm de largeur.
- une pince fine. ( brucelles )
- un bâtonnet de bois au bout lisse et arrondi dont le diamètre sera égal à la largeur des sillons d'élasticité de la membrane.


La préparation:

a) Le papier de soie:
Défroisser la feuille de papier de soie au fer à repasser.
Découper dans ce papier un anneau de 1,5 cm de largeur environ. Son diamètre moyen correspondra à celui des sillons déchirés de la membrane.
Découper cet anneau en morceaux de 3 à 5 cm de longueur pour un collage plus facile. ( Voir photo.)
Les mettre à tremper dans l'eau pour les ramollir et les rendre plus souples.

b) La colle:
La diluer un peu pour qu'elle puisse s'étendre facilement au pinceau-brosse, comme une peinture fluide.

c) Le haut-parleur:
Dépoussiérer soigneusement la membrane avec une brosse douce.

Remarque:
Si c'est possible, on peut démonter le haut-parleur pour ne travailler qu'avec le saladier et sa membrane.
Dans ce cas, placer le saladier sur des tasseaux afin de protéger la bobine mobile.
Evidemment, on en profitera pour faire un nettoyage complet de toutes les pièces...


La réparation:

Encoller la zone abîmée de la membrane  sur une surface correspondant à celle du morceau de papier de soie. ( Voir photo.)

En s' aidant des brucelles, positionner le papier sur la déchirure (après l'avoir égoutté) en évitant les faux plis .

Avec le bâtonnet au bout arrondi, (ou le bout du manche du pinceau s'il convient ) reformer les sillons d'élasticité de la membrane. (Voir photo.)

De la même façon, coller d'autres "rustines" pour colmater la déchirure sur toute sa longueur.

Laisser sécher: la colle devient transparente.

Pour rendre la réparation plus solide, on peut, si on le juge utile, étendre un peu de colle sur l'envers de la membrane. (Voir photo.)

Remarque:
Ne pas utiliser plus de colle qu'il n'en faut. En séchant, elle durcirait les sillons et réduirait leur souplesse.


Et voilà le travail !

Menée avec soin, la réparation a préservé la profondeur des sillons. (Voir photo.)
La membrane a retrouvé sa solidité.

Grâce à la finesse du papier de soie, elle a gardé une grande partie de sa souplesse et de son élasticité.

 

Pour celui-ci, hélas, pas de résurrection miraculeuse.
Paix à sa membrane!